A.L.S.© et discours subjectifs : présentation du carnet

Analyse des Logiques Subjectives© (A.L.S.©) : méthode d’analyse de textes écrits ou parlés.

L’Analyse des Logiques Subjectives© est une méthode originale d’analyse de discours partant des métaphores quotidiennes et de la psychanalyse. Elle permet, sans recourir au non-verbal, d’avoir une idée de la personnalité de l’auteur et de ceux qu’il pourrait persuader ou séduire.

L’A.L.S.© prend en compte le sens des items lexicaux non pas globalement, mais en le décomposant en “atomes” de sens le plus élémentaires possible, afin de trouver des tendances générales, des invariants subjectifs indépendants du sujet abordé dans le texte considéré. Elle peut être considérée comme une “micro-sémantique du fantasme”, s’inscrivant dans une “logique de la déraison”, et ouvrant la voie, par les modestes simulations qu’elle permet, à une forme de Subjectivité Artificielle : http://fr.calameo.com/read/00137994920a3d2ecc7d5

Elle trouve des applications dans de nombreux domaines des Sciences Humaines et Sociales : linguistique, littérature (Camus), poésie (Baudelaire), traduction, rhétorique, argumentation, psychologie sociale.

Ce carnet de recherche se donne pour objectifs :

  •  l’exposé de la méthode (avec renvois bibliographiques),
  • le partage d’hypothèses de travail,
  • la présentation critique et le suivi des recherches en cours,
  • la mise à disposition d’un lexique évolutif d’expressions et locutions commentées,
  • et la suggestion d’applications à des corpus proposés par les lecteurs.

 


2 réflexions sur « A.L.S.© et discours subjectifs : présentation du carnet »

    1. Jean-Jacques Pinto Auteur de l’article

      Votre commentaire est vide, et votre identité “Anonyme”. Veuillez remédier à ces deux lacunes. Merci

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.